Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Une journée de réflexion et de détente

pour les es animateurs en pastorale de l’aumônerie de l’enseignement public - Anne, Aurore, Éric, Jérôme, Lise, Marie-Claude, Martine, Valérie avec le père Emmanuel Canart.

le Mercredi 14 oct 2015 Moustier en Fagnes

                Par un matin humide nous sommes arrivés dans « les Fagnes » (région du Val Joly à la frontière belge) au prieuré St Dodon de Moustier en Fagne, habité par des sœurs Bénédictines Olivétaines, de rite byzantin.

 

                Heureux de nous retrouver dans une salle agréable autour d’un feu de bois, nous avons prié avec « Bonum est confidere », le psaume 62 : mon abri c’est Dieu . Puis nous avons relu l’article 77 de la « Joie de l’Évangile » : « nous avons besoin de créer des espaces adaptés pour motiver et régénérer les agents pastoraux…, des lieux où ressourcer sa foi en Jésus-Christ crucifié et ressuscité… ».

 

                Ensuite le père Emmanuel a guidé notre réflexion.

 

                Nous avons besoin de nous régénérer pour nous orienter vers le Bien, le Beau. En cette année de la Miséricorde (elle commence le 8 décembre prochain), ordonnons notre vie sur la miséricorde. Ce n’est pas encore une proposition de plus, comme le dit Mgr Garnier : « miséricorde c’est se garder cœur devant nos misères et celles des autres ».

 

                Nous avons découvert et étudié la « Bulle d’indiction du jubilé extraordinaire de la Miséricorde du pape François », des extraits de psaumes sur la miséricorde et des passages d’Évangile où Jésus est miséricorde : « En celui qu’il rencontre, il voit toujours un extraordinaire possible ! Un avenir tout neuf ! Malgré le passé. » (Cardinal Decourtray)

 

                Dans un temps personnel en silence, nous avons pu approfondir, orienter notre réflexion vers le point qui nous touchait le plus.

 

                La célébration de l’Eucharistie nous a permis de rendre grâce pour ce moment de partage, de fraternité et pour nos missions auprès des jeunes.

 

                Le repas dans une brasserie belge de Touvent, fut un moment de partage convivial.

 

                L’après-midi, nous sommes allés au parc du Val Joly visiter l’aquarium. Des plus petits poissons gris se fondant dans le décor ou vivement colorés jusqu’aux énormes silures, dangereux prédateurs, que l’on pèche dans le lac, il montre la richesse de ce monde sous-marin.

 

Venus d’Avesnes, de Bavay, Berlaimont, Douai, Fourmies, Maubeuge, Valenciennes, nous sommes repartis « vitaminés » pour continuer notre mission.

                                                                                                                                                                            Pour l'équipe,

Marie-Claude

Article publié par Jérôme Chauvency • Publié Jeudi 22 octobre 2015 • 666 visites

Haut de page