retour Aumonerie de l'enseignement public - Services - Diocèse de Cambrai

Les animateurs d'aumônerie en retraite à Ourscamp

Deux jours de retraite, les 19 et 20 octobre, à l’Abbaye d’Ourscamp (Oise) pour les animateurs de l’Aumônerie de l’Enseignement Public

Deux jours pour prendre le temps de :

  • Célébrer avec la communauté des Serviteurs de Jésus et de Marie

A l’abbaye d’Ourscamp, une dizaine de frères vivent une spiritualité qui puise ses sources chez saint Bernard et saint François de Sales et qui invite à un abandon de sa propre volonté pour accueillir celle de Dieu, à l’instar de Marie. C’est le père Lamy qui a fondé cette congrégation religieuse de droit diocésain, en 1930.

La messe et les offices sont simples mais rehaussés de chants à plusieurs voix, très beaux. Ce dimanche, c’était l’engagement annuel des familles désireuses de vivre du charisme du Père Lamy.

Après le déjeuner, en silence (sauf le dimanche), nous récitons un chapelet en nous promenant dans le parc de l’abbaye.

A midi et après les vêpres nous récitons l’Angélus.

 

  • Se ressourcer par des enseignements pour entrer dans le Silence et la Prière

Ainsi le père Emmanuel nous a fait redécouvrirdans le livre de l’Apocalypse, les lettres aux Églises d’Éphèse et de Laodicée : - un zèle apostolique mais avec la perte du sens profond «  tu as perdu ton amour d’antan », - plus dans le faire que dans l’être, - un besoin de conversion, « ouvrir la porte de notre cœur ». Cette réalité rejoint celle de notre époque. 

Puis ce fut une plongée dans le livre de Daniel pour découvrir des courants apocalyptiques de l’ancien testament : les temps sont durs au moment de l’Exil, la parole des prophètes ne suffit plus, le plan de Dieu est incompris.

Nous avons lues les visions du roi Nabuchodonosor que le prophète Daniel va interpréter.

 

  • Prendre des temps de pause

Une belle balade dans la forêt d’Ourscamp nous a permis de décompresser, de nous promener tout simplement, d’admirer la nature, de discuter à deux. Est-ce une croix ou un poteau indicateur que l’on voyait tout au bout de cette route rectiligne ???? Regardez la photo. Les avis étaient partagés.

Bref un moment précieux de détente, comme la soirée du samedi où nous avons joué à « Dixit », jeu de société fort amusant !

 

Merci aux frères pour leur accueil, à tous les participants pour ce week-end ressourçant dans un lieu très agréable, à faire connaitre sans modération, aux animateurs et aux jeunes.

Reportage photos et article de Marie-Claude, AEP Avesnes

Article publié par Jérôme Chauvency • Publié le Lundi 04 novembre 2019 • 119 visites

keyboard_arrow_up