Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Tous au stade !

Le stade Nungesser avait ouvert ses portes à des supporters inhabituels en ce lundi de Pentecôte 2011.



le Lundi 13 juin 2011 à 09h 00
Venus de tous les horizons, ils étaient arrivés par cars, invités par leur Evêque, Monseigneur François Garnier. Tout d’abord pour porter l’équipe de ceux qui se préparaient à recevoir le sacrement de Confirmation : pas moins de 750 sportifs du Christ (l’aînée avait 76 ans !), soutenus par la prière, les chants et la musique de tous les participants qui avaient pris place dans les tribunes.
Notre paroisse était bien représentée puisque six jeunes ont été confirmés au cours de cette imposante cérémonie : Clara Delsart, Victorien Petoux, Aurélie Paquet, Jennifer Petoux, Sébastien Cousin et Lindsay Lempreux.
Par ailleurs, dans ce stade dépourvu de buts, transformé en une église à ciel ouvert, il en restait pourtant un à atteindre : la réussite d’une fête ouverte à tous ceux qui forment la grande famille des chrétiens, mais aussi une communion à vivre autour des Actes des Apôtres pour dynamiser, comme aux premiers temps de l’Eglise, la communauté du diocèse de Cambrai.
Et parmi les milliers de personnes qui avaient répondu « présentes » , parmi toutes celles qui avaient accepté de s’engager, d’une manière ou d’une autre, pour que cette journée laisse un souvenir impérissable, combien d’enfants ! Ils ont marqué mon regard d’adulte.
Des adolescents aux plus petits, ils étaient très nombreux à fouler le gazon, prenant leur rôle au sérieux, participant aux saynètes qui leur étaient confiées, avec une spontanéité que les plus grands ont parfois perdue.
Dans notre monde où la recherche des biens de consommation prévaut souvent sur la spiritualité, ces jeunes, vêtus de tenues multicolores, agitant des drapeaux aux couleurs de l’arc-en-ciel, allant et venant sans se lasser, m’ont apparu comme autant de lumières. Petites mais tellement brillantes, pour que le chemin des générations futures, celui qui mène à Dieu, ne soit jamais laissé dans la pénombre.
                                                                                   P. Péchiné

Article publié par AEP de Landrecies • Publié Lundi 18 juil 2011 - 11h51 • 2423 visites

Haut de page