Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Avec la vierge Marie

De Lourdes à Valenciennes les jeunes de l'aumônerie d'Avesnes ont prié la vierge Marie et se sont mis au service

Des jeunes avesnois acteurs dans la pièce "Marie des pesteux"

Avec la Vierge Marie de Lourdes à Valenciennes

Une « Porte pour la Foi »

 

Depuis quelques années « le Pélé Jeunes » du diocèse de Cambrai fait partie de nos itinéraires collégiens et lycéens de l’Aumônerie d’Avesnes.

Cette année j’ai eu la joie d’accompagner quatorze jeunes, de la 6ème à la Première Antoine, un jeune animateur de Dompierre et Colette, une mamie dynamique.

Les plus jeunes ont cheminé grâce à la « route Découverte :

« Ce que j’ai aimé c’est la journée de TGV, la messe d’ouverture et la veillée à la chapelle.

Mais le meilleur c’est la Grotte et aussi la Source quand on remplit d’eau sa bouteille. » (Noah, 11 ans et demi)

D’autres ont participé à la « route Tremplin» qui est une préparation à la route Service, adaptée à leur âge.

 

Alice, Chloé, Élisa et Céline, jeunes lycéennes d’Avesnes, ont choisi d’être au service des malades avec le groupe « Marthe et Marie ». Voici leurs témoignages :

  • « Après plusieurs pélés jeunes (entre amis) nous sommes parties cette année avec le groupe « Marthe et Marie ». En tant qu’hospitalières nous étions au service des malades et à leur écoute. Leur confiance en nous et leur joie de vivre nous ont émues ainsi que les célébrations et les rencontres qui ont rendu notre séjour inoubliable. En partant à Lourdes nous cherchions à nous ressourcer et grâce aux trois temps de prière par jour nous avons pu repartir avec l’Esprit Saint ! Comme toutes les semaines passées à Lourdes, celle-ci restera gravée en nous, sans avoir vu le temps passer. Si vous avez besoin de prier et d’aider nous vous conseillons de partir avec le groupe « Marthe et Marie ». Nous tenons à remercier l’équipe d’animateurs et l’aumônerie d’Avesnes de nous avoir permis de vivre ce séjour merveilleux (Alice et Chloé, 17 ans)

 

  • Lourdes, c’est bien plus que tirer des personnes considérées comme trisomiques ou handicapées, c’est donner de son temps pour leur sourire, leur montrer qu’ils ne sont pas seuls, que la vie n’est pas triste et qu’ils ne nous sont pas indifférents. Lourdes c’est donner aux autres ce que nous avons mais que eux n’ont pas. C’est une semaine qui nous est vitale  pour redonner des sourires  aux malades. Lourdes c’est inexplicable. La seule façon de comprendre est d’y aller. Alors foncez sans aucune hésitation ! (Élisa 16 ans)

Après les différentes « routes » vécues à Lourdes, «  Marthe et Marie » est une suite logique et une belle expérience du don de soi. Cette proposition s’adresse aux jeunes, filles et garçons de plus de 16 ans. Ces 4 jeunes sont revenues transformées, prêtes à commencer une nouvelle année scolaire au lycée. Je suis sûre que leurs attitudes seront imprégnées de l’Évangile.

 

 

Samedi 7 septembre, c’était à Valenciennes, la veillée du « Saint -Cordon Jeunes », (voir Nos Clochers n°530). Une cinquantaine d’Avesnois, jeunes de l’aumônerie avec leurs parents et accompagnateurs, avaient fait le déplacement grâce à un autocar et quelques voitures.

            Après un chemin de Lumière, dans les rues de Valenciennes, en procession avec Notre-Dame du St Cordon, les jeunes du diocèse nous ont offert une magnifique pièce de théâtre «  Marie des Pesteux ». Cette pièce a été écrite par le père Venceslas Deblock à la demande de Mgr Garnier. Deux jeunes « Confirmés » de l’aumônerie ont joué : Robin de Cartignies était Monsieur Thune et Céline de Marbaix, la femme adultère. Céline :

« J'ai vécu la pièce de théâtre « Marie des Pesteux » comme un moment de prière, de fraternité.

Au départ, j'avoue, j'ai eu un peu peur de ne pas savoir jouer car c'était ma première pièce ! On se pose des questions : est-ce-que l'on va y arriver? Est-ce-que l'on va s'intégrer aux autres? Puis très vite on se rend compte que c'est comme une famille et on ne veut plus la lâcher !

Lors de la première représentation le samedi soir du Saint Cordon, le stress était bien présent, mais la fraternité aussi, tout le monde se réconforte et donne du courage à l'autre !

Et la prière : Ce que l'on dit est une parole de l'Évangile, notre rôle est de la transmettre aux jeunes et qu'à leur tour ils fassent la même chose !

Ce fut un moment magique et je remercie les personnes qui m'ont aidée dans ce projet : mes parents, Emmanuel, Jean-Paul et Marie-Claude.»

 

Pauline, une jeune confirmée : « Quelle joie de participer pour la première fois au Saint- Cordon. Être rassemblés, tous ensemble pour cet événement autour de la Vierge Marie, c’était comme une fête où tous les jeunes sont conviés pour chanter, danser, prier ou témoigner. C’est toujours aussi génial de partager des moments comme celui-ci ; accompagnés de convivialité, d’espérance et d’allégresse !

Bref, que du BON-HEUR ! »

 

C’était aussi pour moi « que du bonheur » de voir ces jeunes jouer pour leurs amis devant notre archevêque et le nonce apostolique. Il est envisagé de rejouer cette pièce, entre-autre à Avesnes. Surtout ne la manquez-pas !

                                                                       Marie-Claude

 

Article publié par Marie Claude DELVAUX • Publié Jeudi 03 octobre 2013 - 19h11 • 2393 visites

Haut de page