Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Collégiens, lycéens: deux nouveaux rendez-vous mensuels pour approfondir votre foi à Cambrai.

Un article de BRUNO DEMEULENAERE de la voix du nord

C’est un toute nouvelle dynamique qui attend les jeunes catholiques en cette rentrée à Cambrai. La nouvelle priorité pastorale au sein du doyenné est l’annonce de l’Évangile auprès des jeunes. La soirée Christothèque, organisée le 19 octobre prochain (voir ci-dessus), sera en quelque sorte de lancement en grandes pompes de cette nouvelle démarche. Celle-ci sera cependant notamment complétée par deux structures qui s’annoncent passionnantes : GZUCKI, pour les 5e, 4e et 3e ; et Ichtus, pour les lycéens et les étudiants.

 

 

 

François Triquet.jpg François Triquet.jpg  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans doute aurez-vous cherché comment prononcer GZUCKI... « C’est comme ça que je vois si les parents sont encore dans le coup ou pas », s’amuse l’abbé cambrésien François Triquet, à l’origine de cette facétie. C’est pourtant simple (quand on connaît l’astuce) et les spécialistes des SMS que sont les ados et pré-ados n’ont aucun souci pour le lire : GZU C KI, c’est « Jésus, c’est qui ? »... Quant à Ichtus, cela signifie « Poisson » en grec ancien : c’était un symbole chrétien durant les quatre premiers siècles de notre ère car Ichtus est l’acronyme de « Jésus-Christ, fils de Dieu, sauveur ».

 

Poursuivre la découverte de Jésus

Qu’il s’agisse de GZUCKI ou d’Ichtus, l’objectif est sensiblement le même : « Pour les collégiens, qu’ils soient dans l’enseignement public ou catholique, explique le prêtre, il s’agit de nous retrouver une fois par mois pour partager entre jeunes et poursuivre la découverte de Jésus ». Pour leurs aînés, également quel que soit leur établissement scolaire, il est prévu « repas, échanges, débats, partage de la Parole du Christ, rencontres avec des témoins... ».

La première rencontre « permettra de faire connaissance », indique François Triquet. Le déroulement des suivantes n’est pas figé et dépendra des participants, « de leurs attentes, de leurs questions », étant entendu « qu’à Noël ou à Pâques par exemple, on abordera le sens de ces fêtes, ce qu’elles permettent de découvrir ». « C’est important de savoir bousculer un programme pour répondre aux vraies questions que se posent les jeunes aujourd’hui », conclut l’abbé. Seront également proposés « une journée de pèlerinage à Paris pour les collégiens du diocèse » ; pour leurs aînés, un pèlerinage à Taizé, voire même, pour les majeurs, un séjour en Terre Sainte. « Ce sera l’occasion de montrer qu’il a des occasions de se voir avec d’autres jeunes, en dehors de Cambrai, pour vivre une expérience de particulière de partage de la foi ».

 

Des rencontres mensuelles pour élèves du privé et du public

Les rencontres mensuelles auront lieu à l’aumônerie de Cambrai, au 17boulevard Vauban, face au lycée Paul-Duez, le samedi après-midi pour les premiers ; le vendredi soir pour les autres. Elles débuteront dès début octobre. Pour les collégiens, « il suffit de se présenter à la première rencontre », mais il est également possible de s’inscrire (ou de se renseigner) par courriel auprès de l’abbé François Triquet (abbeft@gmail.com). Pour les lycéens ou étudiants, il est demandé de s’inscrire pour des raisons d’intendance, la réunion débutant par un repas.

GZUCKI a pour vocation de relancer, sous une autre forme, ces rencontres de collégiens qui ont existé pendant un temps l’an passé. Ichtus, lui, répond au souhait exprimé par « la trentaine de jeunes qui ont été confirmé le 26mai dernier à la cathédrale ». Les jeunes avaient alors été invités à poser des questions à l’évêque François Garnier : « Celle qui revenait, c’était l’année prochaine, on fait quoi ? ». En creusant la question, il s’est avéré que beaucoup voulait continuer le chemin de la foi ensemble : Ichtus y pourvoira donc, d’autant qu’il n’existait pas de groupe lycéen jusqu’alors.

 

BRUNO DEMEULENAERE (La Voix du Nord)

Article publié par Jérôme Chauvency • Publié Mardi 24 sep 2013 - 10h14 • 1171 visites

Haut de page